Le groupe agro-alimentaire Cevital, de l’homme d’affaires Issad Rebrab fait de nouveau face au blocage de ses équipements au niveau du port de Skikda, selon ce que rapporte TSA ce lundi.

Le groupe privé, qui mène déjà un bras de fer depuis plus d’une année avec la direction du port de Béjaïa, en raison du blocage d’équipements destinés à son usine de trituration des graines oléagineuses, fait également face à la saisie de ses équipements par la direction du port de Skikda, a indiqué le média sus-cité.

Cette saisie est intervenue le 17 juillet dernier, alors que les équipements du groupe privé avaient déjà été dédouanés et sont sortis du port pour être entreposés chez un particulier, en attendant d’être acheminés à Béjaïa, a expliqué la même source. Concernant les raisons de cette saisie, la même source explique que la direction du port de Skikda a notifié le groupe privé de l’absence de « l’aval des autorités compétentes » pour l’opération d’importation de ses équipements. Un motif que le groupe d’Issad Rebrab a entièrement rejeté, en affirmant que l’importation de ses équipements s’est faite « dans le strict respect de la réglementation en vigueur régissant les opérations d’importation », rapporte la même source.

Le port d’Annaba a pour sa part donné des instructions, le 19 juillet dernier, pour interdire le débarquement par ses services de tout conteneur chargé d’équipements appartenant à Cevital, lit-on dans un document publié par le média sus-cité.