TIZI-OUZOU – Le centre de regroupement sportif en cours de réalisation dans la commune d’Aghribs, a 40 km au nord-est de Tizi-Ouzou, sera inauguré le 5 juillet 2019, a indiqué, dimanche sur chantier, l’entreprise réalisatrice.

Cette annonce a été faite, à l’occasion d’une visite d’inspection et de travail, effectuée par le président de l’Assemblée populaire de wilaya (APW) Youcef Aouchiche et des membres de son exécutif, dans la commune d’Aghribs, pour s’enquérir de la situation de certains projets en cours de réalisation dans cette localité. Les deux terrains de football en gazon synthétique de ce centre seront prêts pour la prochaine saison sportive, a indiqué le directeur de wilaya de la jeunesse et des sport, Abderrahmane Iltache, qui a invité le club de foot de cette localité qui ne dispose d’aucun stade homologué, a s’engager pour la prochaine saison pour pouvoir utiliser ces deux terrains.

Outre ces deux stades, le projet de ce centre destiné pour les préparations des équipes nationales, doté d’une enveloppe financière de plus de 583 millions de DA, comporte également un bloc d’hébergement de 200 lits, d’un restaurant, d’une unité de remise en forme (balnéothérapie d’un bâtiment administratif et de vestiaires, selon sa fiche technique. Le président d’APW qui s’est inquiété de l’éventuelle nuisance que pourrait causer une briqueterie en cours de construction non loin du site de ce Centre sportif, a été rassuré par le DJS que cette unité industrielle ‘’ne générera aucune pollution, des mesures ayant été prévues par l’investisseur, à cet effet”, a-t-il souligné.

Lire aussi : Bechar : le wali rassure quant à la potabilité de l’eau venant de Boussir

M. Aouchiche a insisté auprès du maitre de l’ouvrage et de l’entreprise réalisatrice à accélérer la cadence des travaux qui ont démarré en 2014, et a renforcer le chantier qui emploie une soixantaine d’ouvriers, si nécessaire, afin d’honorer le délai de livraison fixé pour juillet 2019. “Un suivi régulier de ce projet important pour la wilaya et particulièrement pour les habitants d’Aghribs qui est l’une des rares communes qui n’a pas bénéficié d’infrastructures sportives de proximité, sera assuré par l’APW” a-t-il indiqué.

L’assainissement, l’AEP, les chemins communaux et l’électrification rurale au cœur de préoccupations des villageois

Lors de cette même visite la délégation a aussi inspecté le chantier de construction de 902 logements AADL implanté sur terrain argileux ou des affaissements de terrain ont été enregistrés et celui de 100 logements LPL qui est à l’arrêt et qui sera relancé incessamment selon les assurances exprimées par des représentants de l’Office de promotion immobilière (OPGI) qui est le maître d’ouvrage. Cette sortie s’est terminée par une réunion avec les comités de villages de la commune qui s’est tenue au siège de l’APC en présence du maire et du directeur de l’hydraulique.

Les intervenants ont particulièrement soulevé le problème de d’alimentation en eau potable un liquide qui manque dans certains villages à l’instar de Taboudoucht ou l’eau n’a pas coulé des robinets depuis 20 jours selon, le représentant des villageois et du manque l’assainissement qui est à 52% pour toute la commune.

Lire aussi : Le complexe touristique “les Sables d’or” sera prêt avril 2019

L’état “dégradé” des chemins communaux et l’extension du réseau électrique ont été également soulevés par des citoyens. M. Aouchiche qui a rappelé “l’intérêt particulier” qu’accorde l’APW aux secteurs de l’hydraulique, de l’éducation et de la santé, a rassuré les représentants de l’APW ont rencontré le ministre des ressources en eau pour demander l’inscription d’un programme pour la prise en charge du déficit en assainissement signalé dans des communes de la wilaya et celui des travaux publics et des transports pour un programme de réhabilitation des chemins communaux sachant que ‘’Tizi-Ouzou n’a bénéficié d’aucun programme de ce type depuis 2013”. Il a rappelé qu’une enveloppe de ”40 millions de DA a été réservée par l’APW, sur le budget de wilaya pour l’entretien des chemins communaux mais ce montant reste insuffisant”.

Le ministre de l’Energie sera saisi également pour solliciter l’inscription d’un programme spécial d’électrification rurale, fortement demandé par des comités de villages, qui prendra en charge le raccordement des nouvelles habitations réalisées dans le cadre du programme conséquent de plus de 82.000 aides à l’habitat rural, accordé à la wilaya, sur plusieurs exercices, a ajouté le président d’APW. Le directeur local des ressources en eau Rachid Hameg, a rassuré pour sa part les comités de village présents de l’envoi d’une équipe de sa direction pour se pencher sur les préoccupations de manque d’eau soulevés lors de cette rencontre, dont celui de Taboudoucht et du village Tamaassit, afin d’y apporter des solutions