ALGER – Un terroriste armé qui avait rallié les groupes terroristes en 2016, s’est rendu mercredi aux autorités militaires à Tamanrasset, indique jeudi le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué.

“Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce aux efforts des forces de l’Armée nationale populaire, un terroriste s’est rendu, hier 19 décembre 2018, aux autorités militaires à Tamanrasset en 6e Région militaire. Il s’agit du dénommé «Ali Mhali», dit «Ahmed », qui avait rallié les groupes terroristes en 2016”, précise la même source.

“Ledit terroriste était en possession d’un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov et de deux (2) chargeurs garnis de munitions”, ajoute le communiqué.

Dans le même contexte et grâce à l’exploitation de renseignements, des détachements de l’Armée nationale populaire en coordination avec des services de la Sûreté nationale, “ont arrêté deux (2) éléments de soutien aux groupes terroristes à Tiaret (2e Région militaire) et Chlef (1ère RM).

Par ailleurs et dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, un détachement de l’ANP “a découvert, à Biskra (4e RM), un atelier de confection d’armes artisanales et saisi trois (3) fusils de chasse, un pistolet automatique, (122) cartouches, (5) paires de jumelles, (37) capsules, ainsi qu’une quantité de produits explosifs et divers autres outils”.

Un autre détachement de l’ANP “a intercepté, à Bordj Badji Mokhtar (6e RM), six (6) orpailleurs et saisi deux (2) véhicules tout-terrain, trente-sept (37) groupes électrogènes, trente-et-un (31) marteaux piqueurs, deux (2) détecteurs de métaux et des outils de détonation”, rapporte la même source.