ALGER – Le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abderrezak Mokri a rencontré, le président du parti Talai El Houriyat, Ali Benflis et le président du parti du Mouvement populaire algérien (MPA), Amara Benyounès, auxquels il a présenté l’initiative du mouvement relative au consensus national qui repose sur l’idée d’une “transition politique et économique réussie”.

Le président du MSP a précisé sur son compte Facebook que les deux rencontres, ayant porté essentiellement sur la situation socio-économique du pays, ont mis en évidence “une grande convergence de vue sur le diagnostic de la crise et les solutions à même d’y remédier”, et ce à travers “une vision politique garantissant l’amorce d’un processus consensuel menant vers l’élection présidentielle”.

Cette démarche garantira selon M. Mokri “la stabilité, permettra une meilleure exploitation des ressources disponibles et d’assurer un climat d’affaires qui favorise l’investissement, la libre concurrence et l’égalité des chances”.

Elle permettra en outre de “réaliser des réformes politiques et de consacrer les libertés, la démocratie et l’alternance pacifique au pouvoir sur la base de la compétitivité entre les programmes”.