15 clubs pensionnaires des Ligues 1 et 2 professionnelles sont interdits de recrutement durant cette intersaison, pour avoir dépassé le seuil de 10 millions de dinars de dettes autorisé, a appris l’APS mercredi auprès du président de la Ligue de football professionnel (LFP) Abdelkrim Medouar.

« Ces 15 clubs seront privés des licences de leurs nouvelles recrues du moment que leurs dettes sont supérieures à 10 millions de dinars. Certains clubs à l’image du CR Belouizdad et de l’USM El-Harrach auront du mal à s’acquitter de leur dette au vu de son chiffre important », a affirmé Medouar.

Le Bureau fédéral de la fédération algérienne de football (FAF) a fixé le seuil tolérable inférieur à 10 millions de dinars aux 32 clubs professionnels, pour pouvoir recruter de nouveaux joueurs, dont la clôture de la période des transferts d’été est fixée au 8 août à minuit.

« Maintenant que la LFP a fait son travail en saisissant tous les clubs réfractaires, la décision finale sera prise par la FAF et son Bureau fédéral », a expliqué Medouar, soulignant au passage que son instance a « préparé des chèques représentant les droits TV de 17 clubs ».

Appelé à évoquer la prochaine saison 2018-2019, dont le coup d’envoi sera donné le week-end du 10 et 11 août, Medouar a assuré que « son instance est en train d’effectuer les derniers réglages pour faire du début de la nouvelle saison une réussite ».

« Nous avons dévoilé le calendrier de la saison pour les deux Ligues. J’appelle tout le monde à faire preuve de responsabilité d’autant que j’ai tenu à leur expliquer leur droit et devoir. Avec moi, il n’y aura pas le deux poids deux mesures. Nous avons tracé une feuille de route, que chacun doit la respecter », a insisté le nouveau patron de la LFP.

Abdelkrim Medouar a été élu le 21 juin dernier à la tête de la LFP en remplacement de Mahfoud Kerbadj, dont la délégation de gestion des championnats professionnels lui avait été retiré par la FAF en janvier 2018.

Medouar qui occupait jusque-là le poste de porte-parole de l’ASO Chlef (Ligue 2/ Algérie) a récolté 19 voix contre 7 pour Azeddine Arab (ES Sétif), 6 pour Mohamed El-Morro (ASM Oran) et 4 pour Mourad Lahlou (NA Husseïn-Dey).