L’ARPT, l’autorité de régulation des télécoms Algérien vient d’entamer un changement dans son mode de fonctionnement à commencer par le changement radical de son nom qui devient désormais « Autorité de Régulation de la Poste et des Communications Electroniques (ARPCE) ».

L’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (arpt) a été créée dans le cadre de la libéralisation du marché postal et des télécommunications. Leur ouverture à la concurrence et à la promotion de la participation de l’investissement privé dans ces marchés ont été consacrés par la loi n°2000-03 du 5 août 2000 fixant les règles générales relatives à la poste et aux télécommunications.

Selon certains spécialistes, de nombreux pays africains ont entamé des changements de ce genre cette année ….. Et enfin le mot « télécommunications » ne reflète plus la réalité du terrain puisqu’il s’agit désormais de « communications électroniques ».