Cinquante zones industrielles seront bientôt réactivées à travers le territoire national », a annoncé à Saida le ministre de l’Intérieur et de Collectivités locales ainsi que la levée de gel sur plusieurs projets nationaux de développement notamment les chemins forestiers.

M. Bedoui, qui effectue une visite dans cette wilaya pastorale, a appelé les élus locaux à accompagner l’administration dans la prise en charge des préoccupations citoyennes.

Le ministre a insisté auprès des maires sur la nécessité de booster et promouvoir l’économie locale en invitant les investisseurs pour répondre aux besoins de la collectivité.

Le ministre inspectera demain, dans le cadre de sa visite de travail, plusieurs projets de développement multisectoriel. Il procédera à l’inauguration d’un centre médical relevant du secteur avant de clore la visite par une rencontre avec les acteurs de la société civile au Théâtre régional Sirat Boumediène.

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Nouredine Bedoui, a souligné lundi à Saida que “l’Etat algérien n’a pas failli à son devoir en réalisant les projets du secteur de l’éducation en dépit de la crise financière traversée par le pays”.

En procédant à la pose de la première pierre du projet d’un CEM à la zone de Sfid, dans la commune de Sidi Ahmed, le ministre a rappelé que l’Etat algérien a levé le gel dont ont fait l’objet tous les projets éducatifs au niveau national.

Dans ce contexte, il a appelé à “développer et améliorer les résultats et les performances du secteur de l’éducation”, exhortant le responsable local du secteur à déployer davantage d’efforts pour améliorer les résultats scolaires des élèves.

Une enveloppe de 150 millions DA a été affectée pour la réalisation de ce CEM d’une capacité de 600 places. Il sera réalisé en l’espace de huit mois.

Dans la commune d’Aïn Lahdjar, le ministre a suivi un exposé sur l’alimentation en eau potable de la population de la ville de Saida où cinq forages ont été réalisés pour un approvisionnement quotidien pouvant atteindre un débit de 100 litres/seconde.

Ce projet, visant à améliorer la qualité de l’eau potable à Saida, a nécessité un montant de 300 millions DA, selon le directeur de wilaya de l’Hydraulique, Ghezlaoui Omar.

Dans la commune de Sidi Ahmed, un exposé sur les lotissements sociaux du programme des hauts plateaux a été présenté au ministre. L’opération concerne un total de 5.688 lots de terrain.

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire poursuivra sa visite dans la wilaya en inspectant et inaugurant plusieurs projets, rappelle-t-o