Après Merkel et Conte, c’est au tour de la chargée des affaires étrangères et de la politique sécuritaire européenne, Federica Mogherini, d’effectuer une visite de travail ce lundi 12 novembre à Alger.

Durant son séjour, Federica Mogherini aura des entretiens avec des responsables algériens sur la coopération économique entre l’Union européenne et l’Algérie, la question de l’immigration et la politique de bon voisinage.

La responsable européenne sera reçue par le ministre des affaires étrangères, Abdelkader Messahel, et le Premier Ministre, Ahmed Ouyahia, avec lesquels elle échangera les vues sur les questions d’intérêt commun et la situation dans la région.

Le partenariat économique, l’accord d’association signé entre les deux parties en 2005 et la question relative aux migrants seront les principaux points qui justifient cette visite imprévue.

Il faut dire que Les relations entre l’Union européenne et l’Algérie ont connu ces derniers temps un froid et des moments de flottements en raison de divergences sur des questions parfois essentielles et sensibles. Cette visite sera à coup sûr une occasion pour aplanir la situation et rétablir le dialogue politique et économique sur des questions bilatérales et multilatérales.

Reste à savoir si la responsable européenne aura droit à une audience présidentielle ou si elle contentera des rencontres avec Messahel, Ouyahia et les ministres économiques.
Rappelons que Federica Mogherini n’est pas à sa première venue en Algérie. Elle a déjà effectué plusieurs visites à Alger depuis son arrivée à la tête de la diplomatie européenne.