OUARGLA – Quatre-cent (400) nouveaux éléments renforceront les effectifs douaniers dans les wilayas du Sud à compter d’octobre prochain, a annoncé, mercredi depuis Ouargla, le directeur général des Douanes, Farouk Bahamid.

Un concours de recrutement sera organisé en octobre prochain pour les wilayas du Sud du pays, afin de donner l’opportunité aux jeunes de ces régions d’embrasser une carrière dans le corps douanier et de renforcer la ressource humaine douanière dans les wilayas concernées, a affirmé M. Bahamid, lors de sa visite de travail d’une journée dans la wilaya.

S’agissant de la saison du Hadj-2018, il a fait part d’instructions données à la direction régionale des Douanes à Ouargla pour faciliter les procédures aux pèlerins, notamment concernant le contrôle des bagages et autres, appelant ainsi à assurer une bonne prise en charge et le confort des hadjis, en coordination avec les services de la sûreté nationale et d’Air-Algérie.

Le DG des Douanes a entamé sa visite de travail dans la wilaya d’Ouargla, qui s’inscrit dans le cadre d’une tournée dans le Sud, par l’inspection divisionnaire au chef-lieu de wilaya, où il s’est enquis du projet d’étude et de réalisation d’un célibatorium pour le personnel douanier, dont les travaux ont été finalisés. Conçue sur trois étages, la structure comprend notamment 30 chambres, un pavillon d’accueil, un foyer et un logement pour transitaires, selon la fiche technique.

Lire aussi : Vers la mise en place d’une stratégie pour l’exploitation des ressources du Sud

M. Bahamid a inspecté, en outre, le nouveau siège de la direction régionale des Douanes d’Ouargla, localisé dans la zone des équipements publics et qui comprend, outre le bloc administratif, une salle de conférence, un logement de fonction et un célibatorium. Le projet a été finalisé et en voie de réception, en attendant son équipement prochain, selon les explications fournies par les responsables locaux du secteur. Sur site, un exposé a été fait sur le projet (réalisation et équipement) d’une subdivision des douanes, en voie de réception également.

Ces projets sont des « acquis » pour la région, sachant que l’amélioration des conditions de travail impactera positivement et directement sur l’action des opérateurs économiques et le citoyen de façon générale, a souligné M. Bahamid qui a pris connaissance, par ailleurs, d’une série de préoccupations socioprofessionnelles des agents douaniers, dont les mutations, les promotions et les œuvres sociales, avant d’honorer des enfants de travailleurs du secteur, lauréats aux examens de fin d’année.

Rassurant, M. Bahamid a affirmé que l’administration douanière va veiller à la prise en charge de l’ensemble des préoccupations, assurant en ce sens qu’une base de données est en cours d’élaboration et devra contribuer à une gestion transparente et rationnelle de ce corps.

Auparavant, le DG des Douanes avait inspecté dans la wilaya déléguée de Touggourt (160 km Nord d’Ouargla) la recette principale des Douanes, avant de délivrer un titre d’agrément à un nouvel opérateur économique de la région. La région renferme un potentiel « réel » d’opérateurs économiques qui exportent leurs produits et qui gagneraient à être encouragés et accompagnés par l’administration douanière afin de faciliter leurs opérations à l’export, dans le cadre de la politique de diversification de l’économie nationale par une diversification des exportations hors hydrocarbures, a-t-il estimé.