ALGER – Un contrat d’engineering project construction (EPC) a été signé lundi à Alger entre le groupe Sonatrach et la société italienne spécialisée en ingénierie Maire Tecnimont, pour la réalisation d’un 4ème train de Gaz de pétrole liquéfié (GPL).

Paraphé par le directeur central de l’Engineering & Project Management (EPM) de Sonatrach, Faiz Zane, de la partie algérienne et le P-dg deTecnimont, Pierroberto Folgiero, de la partie italienne, ce contrat est estimé à 29,17 milliards de dinars, soit 248,5 millions de dollars.

Le projet, clé en main, sera ainsi situé au niveau du complexe industriel GPL- ZCINA se trouvant à six (6) kms de Hassi Messaoud et dont la capacité nominale de traitement de gaz est estimée à huit (8) millions de sm3/jour, a fait savoir M. Zane.

Ce projet dont la réception définitive est prévue pour le mois de juin 2021, permettra essentiellement le traitement du gaz associé produit au niveau du champ Nord Hassi-Messaoud afin d’augmenter la production du GPL de 3.600 tonnes/j à 4.800 tonnes/j et du condensat de 330 t/j à 480 t/j, a-t-il précisé.

Les prestations et fournitures de ce contrat EPC comprennent notamment les études d’ingénierie de détail, l’approvisionnement des équipements et matériels, la construction ainsi que les essais de mise en service.

Selon M. Zane, l’ouvrage à réaliser sera essentiellement composé d’un slug catcher d’entrée, d’un turbo- compresseur de gaz de charge, un train additionnel de GPL d’une capacité nominale de traitement de huit (8) millions de m3/j ainsi que des utilités additionnelles.

Rappelant qu’au niveau du complexe industriel GPL- ZCINA, trois trains de GPL étaient déjà en exploitation depuis juin 2013, M. Zane a signalé que la signature de ce contrat était « un évènement particulier », car, il s’agissait du premier projet du groupe Sonatrach finalisé par la nouvelle structure « Engineering & Project Management » (EPM), née de la nouvelle organisation du groupe.

Le P- dg du groupe Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a pour sa part, tenu à mettre en exergue l’importance de ce contrat, d’autant qu’il s’inscrivait, au titre de la Stratégie de Sonatrach (SH-2030) s’appuyant essentiellement sur l’accroissement de la production des hydrocarbures.

« Ce contrat est très important pour le groupe, car l’accroissement de la production est un élément important dans la SH -2030 », a indiqué M. Ould Kaddour.

Le premier responsable du groupe Sonatrach a néanmoins insisté, sur l’impératif de respecter les délais et les coûts ainsi que la qualité du projet à réaliser.

« J’insiste à ce que le projet respecte les délais et les coûts prévus dans le contrat sans omettre l’aspect qualité », a indiqué M. Ould Kaddour qui revenait à la charge: « nous espérons que ce projet soit exemplaire en termes de respect des délais, des coûts et de la qualité ».

Le P-dg de l’italien Tecnimont a, de son côté, exprimé sa grande satisfaction quant à la conclusion de ce contrat avec Sonatrach. « Nous sommes très heureux de réaliser des investissements conjointement avec Sonatrach », a-t-il enchainé.