ALGER – Le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abderrezak Mokri a rencontré, le président du parti Talai El Houriyat, Ali Benflis et le président du parti du Mouvement populaire algérien (MPA), Amara Benyounès, auxquels il a présenté l’initiative du mouvement relative au consensus national qui repose sur l’idée d’une « transition politique et économique réussie ».

Le président du MSP a précisé sur son compte Facebook que les deux rencontres, ayant porté essentiellement sur la situation socio-économique du pays, ont mis en évidence « une grande convergence de vue sur le diagnostic de la crise et les solutions à même d’y remédier », et ce à travers « une vision politique garantissant l’amorce d’un processus consensuel menant vers l’élection présidentielle ».

Cette démarche garantira selon M. Mokri « la stabilité, permettra une meilleure exploitation des ressources disponibles et d’assurer un climat d’affaires qui favorise l’investissement, la libre concurrence et l’égalité des chances ».

Elle permettra en outre de « réaliser des réformes politiques et de consacrer les libertés, la démocratie et l’alternance pacifique au pouvoir sur la base de la compétitivité entre les programmes ».