ALGER – L’administration du Salon international du livre d’Alger (SILA) a procédé, mercredi, à la fermeture du stand de l’éditeur iranien « Ahl Al-Bayt World Assembly » (L’Assemblée mondiale d’Ahl al-Bayt), pour avoir enfreint le règlement intérieur du SILA, a-t-on appris auprès des organisateurs.

« Cette fermeture intervient suite au constat fait concernant l’exposition de titres d’ouvrage ayant fait auparavant l’objet de réserves de la part des services des Douanes », a indiqué Djamel Foughali, président de la Commission de lecture et de suivi relevant du ministère de la Culture.

Les services des Douanes ont procédé, mercredi, à la saisie de ces livres religieux, objet de réserves, en vue de les soumettre à la Commission spécialisée du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs, chargée du suivi des livres religieux au SILA.

A rappeler que l’Iran prend part à la 23e édition du SILA, qui se déroule jusqu’au 10 novembre prochain, avec plusieurs maisons d’édition.